JMM

J. Martínez Medina crée la société JMM en 1896 à Valence, en Espagne, où un mouvement fort en faveur de l'art industriel du meuble est né et dont les efforts majeurs sont déployés lors de l'Exposition régionale de 1909.

Après le déclenchement de la Première Guerre mondiale, le marché international est paralysé et la demande intérieure de meubles en Espagne augmente. Cette période est considérée comme une période de forte croissance pour J. Martinez Medina, qui commence à produire une plus grande quantité de meubles de styles variés.

Dans les années 1930, la ville de Valence vit un essor culturel et artistique que Martinez-Medina met à profit pour évoluer et orienter sa production vers un mobilier moderne.

Les frères Martinez Medina prennent en charge la direction de l'entreprise, modernisant judicieusement tout le processus de production et entamant en même temps des collaborations avec l'architecte Gustav Pulitzer dans la production de meubles pour les navires.

En 1965, JMM ouvre une nouvelle salle d'exposition de 1500m2 à Madrid. La production est toujours centralisée à Valence avec un recours considérable aux technologies de pointe.

En 1980, José Martinez-Medina décide de se séparer de ses frères pour diriger l'entreprise avec ses enfants, introduisant ainsi la troisième génération. 

En 1991, la collection et les conceptions de JMM commencent à acquérir leur propre identité. 
JMM reçoit le prix «VALENCIA INNOVACIÓN AL DISEÑO INDUSTRIAL».

En 2001, JMM nomme son fils José Martinez-Medina directeur général.

Aujourd’hui, JMM entretient des relations commerciales avec la France, le Portugal, le Mexique, Panama, la Russie, les Émirats Arabes Unis, l’Arabie Saoudite et l’Inde.