Chaise de bar Dry

JMM


Chaise de bar Dry
Design Eli Gutierrez
2018

Le tabouret de bar Dry se caractérise par le contraste entre l'esthétique a...

Lire la suite

590,00 €

Ce produit vous sera expédié au plus tard le 14/01/2019
Désolé, cette option n'est pas disponible.


Description

Chaise de bar Dry
Design Eli Gutierrez
2018

Le tabouret de bar Dry se caractérise par le contraste entre l'esthétique audacieuse de l’assise et la structure minimaliste qui la soutient.
Une architecture contemporaine en équilibre, qui procure une sensation ergonomique étonnante.

La coque rembourrée est divisée en deux parties égales, ce qui rend le siège extrêmement confortable.

La structure en métal est dotée d'une poignée qui facilite son déplacement.

Ce tabouret haut est proposé dans de nombreuses finitions adaptées à tous les espaces, qu'ils soient professionnels ou domestiques.

Dimensions : L 48 x P 49 x H 88 cm
Hauteur d'assise : 63 cm

Matériaux : 
assise en bois lamellé-collé, mousse haute densité, revêtement tissu ou cuir.
structure en métal laqué noir mat.

Finitions : l’assise est proposée en cuir ou en tissu. Vous pouvez également mixer les deux revêtements comme le montrent les photos.

Merci de nous préciser le nom et la référence du ou des revêtements choisis en commentaire lors de votre commande.

Cet article est vendu par 2 exemplaires minimum.

Téléchargez les différentes finitions ci-dessous 

Documents

finitions assise tabouret Dry

Téléchargement (396.99k)

Designer Voir

Eli Gutierrez

Eli Gutierrez est une designer née en 1980 à Valence, en Espagne. Après avoir suivi ses études dans sa ville natale, elle déménage à Londres pour les poursuivre au Royal College of Art.

Par la suite, elle s’installe à Milan où elle collabore avec Patricia Urquiola et à Paris, où elle travaille avec Philippe Starck ou India Mahdavi entre autres. 

En 2015, elle ouvre son propre studio et vit désormais entre Paris et Valence, où elle se consacre à la conception de produits, design d'intérieur, installations et créations de concepts.

Son expérience multidisciplinaire et ses collaborations avec des designers de renom ont attiré l'attention de Missana, qui l’a intégrée à son équipe de designers.

Eli se définit comme « citoyenne du monde » : une globe-trotteuse au regard incisif qui remodèle les codes traditionnels de notre environnement avec élégance et fraîcheur.

Marque Voir

JMM

J. Martínez Medina crée la société JMM en 1896 à Valence, en Espagne, où un mouvement fort en faveur de l'art industriel du meuble est né et dont les efforts majeurs sont déployés lors de l'Exposition régionale de 1909.

Après le déclenchement de la Première Guerre mondiale, le marché international est paralysé et la demande intérieure de meubles en Espagne augmente. Cette période est considérée comme une période de forte croissance pour J. Martinez Medina, qui commence à produire une plus grande quantité de meubles de styles variés.

Dans les années 1930, la ville de Valence vit un essor culturel et artistique que Martinez-Medina met à profit pour évoluer et orienter sa production vers un mobilier moderne.

Les frères Martinez Medina prennent en charge la direction de l'entreprise, modernisant judicieusement tout le processus de production et entamant en même temps des collaborations avec l'architecte Gustav Pulitzer dans la production de meubles pour les navires.

En 1965, JMM ouvre une nouvelle salle d'exposition de 1500m2 à Madrid. La production est toujours centralisée à Valence avec un recours considérable aux technologies de pointe.

En 1980, José Martinez-Medina décide de se séparer de ses frères pour diriger l'entreprise avec ses enfants, introduisant ainsi la troisième génération. 

En 1991, la collection et les conceptions de JMM commencent à acquérir leur propre identité. 
JMM reçoit le prix «VALENCIA INNOVACIÓN AL DISEÑO INDUSTRIAL».

En 2001, JMM nomme son fils José Martinez-Medina directeur général.

Aujourd’hui, JMM entretient des relations commerciales avec la France, le Portugal, le Mexique, Panama, la Russie, les Émirats Arabes Unis, l’Arabie Saoudite et l’Inde.