Anastasiya Koshcheeva

Anastasiya Koshcheeva

Anastasiya Koshcheeva est une jeune designer née à Krasnoyarsk en Sibérie.

Elle vit et travaille à Berlin depuis 2006. 

Pour elle, le design est un processus continu d'observation et de réflexion. Elle s’inspire de l'environnement, des personnes qu’elle rencontre et des choses de la vie quotidienne.

Son processus de création commence toujours par le matériau.
Elle explore le potentiel, les caractéristiques esthétiques, l’aspect et le toucher de chaque matériau de manière expérimentale et transforme ensuite ses idées en concepts.

Son travail est caractérisé par la combinaison de textures et de couleurs contrastées. Elle a notamment beaucoup travaillé à partir de l’écorce de bouleau. 

En créant la société Moya en 2012, elle a transformé une main-d'œuvre traditionnelle sibérienne - qu’elle connaît depuis son enfance - en des artisans du design contemporain.

Elle fait désormais la navette entre Berlin, Moscou et Krasnoyarsk.

Les créations

En savoir plus

Anastasiya, comment se passe la collecte de la matière première des produits MOYA ?

L'écorce est extraite des troncs de bouleau une fois par an, au printemps. Cette récolte a lieu partout en Sibérie, car la qualité et la résistance de l'écorce de bouleau dépendent du climat et des conditions du sol.

Nous sélectionnons des écorces d'arbres et de régions selon les produits que nous allons fabriquer. Chaque feuille d'écorce de bouleau est aussi unique que l'arbre sur lequel elle pousse et, pour célébrer cette merveille de la nature, nous sélectionnons uniquement des matériaux de la plus haute qualité.
La saison des récoltes ne dure que très peu de temps chaque année, et nous choisissons le moment idéal pour écorcer facilement.

Techniquement, comment cela se passe-t-il ?

Des coupes peu profondes sont pratiquées à la surface de l'écorce et la couche externe est décollée. Lorsque l'arbre et le timing sont parfaitement synchronisés, l'écorce se détache de l'arbre avec un grand craquement.

Nous ne faisons aucun mal aux bouleaux pendant la récolte: les troncs et les branches développent une couche protectrice après la récolte et, en quelques années, l'écorce a complètement repoussé.

En collaboration étroite avec les producteurs forestiers, nous recueillons également de l’écorce de bouleau à partir d’arbres déjà abattus pour l’industrie du bois et qui ne serait pas utilisée. En règle générale, nous ne coupons aucun arbre pour notre propre récolte. Gardez un œil sur les futures lettres d’information et sur notre compte Instagram (@moyabirchbark) pour vous tenir au courant d’un nouveau projet passionnant dans lequel nous transformerons les déchets générés lors de la récolte annuelle d’écorce de bouleau en un nouveau produit MOYA.

La haute qualité est garantie par un travail soigné et une sélection minutieuse des matériaux.

25 mai 2019