Ingibjörg Hanna Bjarnadottir

Ingibjörg Hanna Bjarnadottir

Ingibjörg Hanna Bjarnadottir est titulaire d'un baccalauréat en graphisme de The Iceland Academic of Art de Reykjavik.

C’est aujourd’hui c’est l’une des jeunes designers les plus connues en Islande.
Elle a reçu le prix Design Awards Erro pour un design inspiré par le lauréat du prix Nobel Halldór Laxness.

Les créations

En savoir plus

Nous avons rencontré Ingibjörg Hanna Bjarnadottir lors du salon Formex à Stockholm en août dernier.
Elle a fondé Ihanna Home.

Parlez-nous de votre jeunesse, de votre formation.

Mes hobbies et mes intérêts ont toujours été du côté artistique. Aussi loin que je me souvienne, je suis allée aux cours d'art, aux cours de danse et au chant dans une chorale. Quand j'ai décroché mon baccalauréat secondaire, il était évident pour moi d'aller à l’Iceland Academic of Art de Reykjavik et d'étudier le design graphique. J'ai obtenu mon baccalauréat en 2001 et j'ai travaillé comme graphiste dans une agence de publicité jusqu'en 2009.

Qu'est-ce qui vous a amenée à créer IHANNA HOME ?

Tout en travaillant en tant que graphiste, je ressentais un intérêt grandissant pour le design produit. Cela a commencé comme un flirt avec des projets personnels pour me divertir et vendre dans les magasins de Reykjavik. Puis, petit à petit, cette activité a occupé 50% de mon temps de travail. Elle a fini par constituer un emploi à temps plein, et progressivement il n'y a plus eu de place pour mon activité de conception graphique. Par conséquent, j'ai cessé de travailler en tant que concepteur graphique et j'ai créé ma propre entreprise, IHANNA HOME, où j'ai conçu des accessoires pour la maison et depuis, ça continue.

Qu'est-ce qui préside à une nouvelle création ?

J'aime concevoir des choses dont j'ai besoin. Cela me donne une connexion profonde et personnelle avec le projet. Je veux qu'il ait une expression unique car sinon, je peux simplement aller l’acheter dans un magasin. Je pense que c'est un défi merveilleux de prendre un objet très ordinaire pour la maison, comme un manteau, une serviette, du linge de lit, des couvertures. Ces objets du quotidien peuvent être un peu banaux et vous ne les remarquez même pas, c'est ce qui les rend intéressants à mes yeux. Je cherche à les transformer en de petit bijoux pour la maison mais sans paillettes ni couleurs folles.

Comment l'inspiration vous vient-elle ?

Mon inspiration c’est mon environnement, ma vie quotidienne.


Parfois, c'est un motif que je vois apparaître autour de l'eau. Parfois, ce sont des règles strictes et des lignes droites que je veux « libérer ».

Parfois, c'est le chaos qui m’entoure et que je veux mettre en ordre, des points qui tombent dans un motif de points réguliers par exemple.


Ou aussi, un souvenir du passé que j’ai souhaité honorer (le motif Loops ressemble à un pull que ma mère a tricoté pour moi quand j'étais enfant).

Avec Teasing, j’ai créé un ensemble de housses de couettes dont chacun des deux côtés a un motif différent et ils ne s’accorderont jamais sur votre lit, mais vous aurez toujours le sentiment que c’est beau de toutes façons : les choses ne doivent pas toujours être un combat !

Quelle est l'importance de votre processus créatif : la fonction ou la forme ?

Ma conviction, pour qu'un produit soit un objet de conception réussie, c’est qu’il doit avoir les deux à la fois.

De quel projet ou de quelle collection êtes-vous la plus fière et pourquoi ?

Il m'est difficile d’en choisir un. J’ai un lien émotionnel avec chacun d’eux. 

Les nouveaux produits sont toujours aussi passionnants et les produits plus anciens, nous avons grandi ensemble et ils m’ont accompagnée dans le monde du design. 
Je dirais par exemple le cintre d'oiseaux Krummi.

Avez-vous des secrets de fabrication à nous confier ?

Pendant que je réfléchis à une création, je suis à l’écoute des personnes qui travaillent dans l'usine. Ils en savent généralement plus sur les matériaux et le processus de production que quiconque et il est important que je prenne en compte leurs connaissances sur le produit.

Lorsque nous travaillons ensemble pour résoudre les problèmes éventuels, c'est à ce moment-là que la magie opère !

Propos recueillis en septembre 2017