Nanna Ditzel

Nanna Ditzel

Nanna Ditzel est une designer danoise, née le 6 octobre 1923 à Copenhague et décédée le 17 juin 2005 dans cette même ville.

Nanna Ditzel a suivi une formation d'ébéniste avant d'étudier à l'École des arts et métiers puis à l'Académie Royale des Beaux-Arts de Copenhague.

Dès sa sortie de l'Académie, en 1946, elle crée son propre studio de design avec son mari.
Ses travaux comprennent l'ébénisterie, les arts de la table et les textiles (elle a notamment travaillé pour l'éditeur Kvadrat, pour lequel elle crée la célèbre ligne Hallingdal).

Elle dessine également des bijoux pour Georg Jensen et des meubles pour Fredericia.

En 1968, elle s'installe à Londres, où elle fonde la chaîne de meubles Interspace en collaboration avec Kurt Heide.

Les créations

En savoir plus

Nanna Ditzel, la grande dame du design

Nanna Ditzel naît à Copenhague le 6 octobre 1923. Elle suit une formation d’ébéniste avant d'étudier à l'École des Arts et Métiers et de l'Académie Royale des Beaux-Arts de la ville auprès de Kaare Klint. C’est là qu’elle rencontre son futur mari, Jørgen Ditzel.
En collaboration avec lui, elle conçoit des bijoux pour Georg Jensen et, en 1956, le couple reçoit le prix Lunning en reconnaissance de l’excellence de son design.

Au début des années 1950, Nanna Ditzel travaille comme dessinatrice dans le cabinet d’architecte de Fritz Schlegel tout en continuant à dessiner et à exposer des meubles avec son mari.
En 1960, ils reçoivent la médaille d’or du salon triennal du meuble de Milan.

Nanna a toujours été inspirée par les défis de nouveaux matériaux et de nouvelles techniques.

Elle avait une magnifique capacité à donner vie à ses rêves artistiques à travers des conceptions fonctionnelles et innovantes.

Après la mort prématurée de Jørgen en 1961, Nanna continue à concevoir des meubles, notamment des meubles pour enfants, en expérimentant des matériaux comme le teck, l’osier ou la fibre de verre. Elle crée la collection de textile d'ameublement la plus célèbre du monde « Hallingdal » pour Kvadrat.

En 1968, Nanna se remarie avec Kurt Heide et, ensemble, ils créent l'Interspace, International Design Center à Hampstead.

Elle vit à Londres jusqu’en 1986.
A la mort de Kurt, elle retourne au Danemark où elle continue à travailler jusqu’à sa mort le 17 juin 2005.

On lui doit notamment la collection « Trinidad », éditée par Fredericia, pour laquelle elle a été primée.

Pour Nanna, l'esthétique de la chaise étaient tout aussi importante que la fonction : «  Il est très important de prendre en compte la façon dont l'apparence de la chaise se combine avec la personne qui s’y assied. Certaines chaises ressemblent à des béquilles. Et je ne les aime pas du tout. »

Nanna Ditzel est restée une figure de premier plan dans le renouveau du design danois des années 1990. A l'âge où la plupart des gens sont depuis longtemps à la retraite, la grande dame du design moderne a continué de susciter l’admiration dans le monde entier.

On dit qu’à son contact, on ressentait un désir irrésistible de mettre ses meubles chez soi.

Ses oeuvres sont exposées au Trapholt Museum de Kolding.