Maria Fiter

Maria Fiter a étudié l'histoire de l'art en Pologne et en Italie.

A la fin de ses études, elle réalise que la théorie pure n'est pas faite pour elle.
Elle se met à créer des bijoux, des sacs, des coussins, des objets jolis - ou pas - dont elle imagine se servir par la suite.

Avec le temps, cette passion devient son travail à plein temps.

Elle fonde le studio Crea-Re à Valence (Espagne) et crée désormais des lampes dans le strict respect de l'environnement en réutilisant de vieux journaux.

Dans certains modèles, elle réutilise des déchets de bois qu'elle ramasse dans les ateliers des menuisiers.

Naturellement, compte tenu de leur mode de fabrication, chaque modèle de ces lampes est unique.

L'art et le système solaire constituent ses principales sources d'inspiration.