Luca Nichetto

Luca Nichetto

Luca Nichetto est né à Venise en 1976.
Il est diplômé en design industriel à l'IUAV.

Il commence sa carrière professionnelle en 1999 en travaillant pour Salviati et débute sa collaboration avec Foscarini, pour qui il assume le rôle de consultant.

En 2006, il fonde l'étude Nichetto & Partners et en 2011 et s'installe à Stockholm.

En 2013, IMM Cologne le choisit comme invité d'honneur du projet "Das Haus - Interiors".

Il collabore avec son collègue et ami Oki Sato (Nendo) avec lequel il conçoit une collection de sept nouveaux produits de la ligne Nichetto = Nendo, qui donne lieu à une exposition à la Semaine du Design de Milan en 2013.

Luca Nichetto travaille actuellement avec de grandes marques au nombre desquelles on citera andTradition, Bosa, Casamania, Cassina, Coedition, Discipline, La Chance, Kristalia, Moroso, Ogeborg, Un Nordic Furniture Company, Petite Friture, Salviati, Skitsch, Skultuna, Venini et Zero.

Les créations

En savoir plus

Luca Nichetto : de Venise à Pékin, un designer qui voit grand !



S'il est un designer international qui aime confronter les cultures et apprendre de par le monde, c'est bien Luca Nichetto. 
De Murano à Stockholm, l'homme de 41 ans multiplie les collaborations avec les marques de design scandinaves, françaises, italiennes et même chinoises. 
Rencontre avec cet hyperactif... hyper-créatif !

Le verre comme point de départ 
Le designer aujourd'hui installé à Stockholm n'en finit pas de faire parler de lui sur la scène internationale du design. Mais tout est parti d'Italie.

Pourquoi être devenu designer ?

Comme il nous le dit si simplement : « je n'ai rien choisi, c'est arrivé. Vraiment ! ».

En fait, c'est tout petit qu'il est « tombé dans le design ». Il est né à Venise mais sa famille vient de Murano. Entre une mère décoratrice et un grand père souffleur de verre, il n'a pas eu d'autre choix que de « commencer à dessiner des objets ».

Une fois inscrit à l'Institut des Arts de Venise, il fait le tour des industries du verre à Murano l'été, pour vendre ses dessins. C'est là qu'il rencontre le directeur artistique de Salviati, Simon Moore, qui lui « donne l'opportunité de dessiner pour la marque. »
Il a 23 ans !

Puis vient sa dernière année d'étude en Design Industriel, durant laquelle il part en stage chez Foscarini, pour « acquérir une expérience dans le luminaire, intimement lié au travail du verre ».

A 24 ans, il dessine donc sa première lampe pour Foscarini – et deviendra par la suite consultant indépendant dans le développement de nouveaux matériaux pour la marque.



Très vite, les projets s’accumulent et l'homme ne peut plus faire face seul. 
Souvenons-nous de la magnifique ligne Cloud pour AndTradition !

Il ouvre donc son premier studio en 2006, à Venise, et un second cinq ans plus tard, à Stockholm. Aujourd'hui, il développe des projets à l'international, en collaborant avec des marques scandinaves, italiennes, aussi bien qu'espagnoles mais également avec une société chinoise, Zaozuo. Un choix qui fait sens car là-bas, « le design répond encore a des besoins, alors qu'il est devenu un élément de confort sous nos latitudes ».

Son agenda pour 2018 ? 

Déjà bien rempli puisque des projets de mobilier de bureau côtoient des créations de tapis pour Forgia, des meubles pour Offect et un luminaire pour Parachilna. Mais le designer ne délaisse pas la France puisqu'un projet - encore secret - est en cours avec une marque française.
Et une nouvelle ligne devrait voir le jour l'an prochain chez Coédition, qui édite déjà son magnifique canapé You.

Le design, un élément du bonheur 

Mais alors, qu'est-ce qui fait avancer si vite le designer ? Quand on lui demande ce qui compte vraiment dans chacun des objets qu'il crée, il nous explique « que c'est d'apporter quelque chose de nouveau. Une certaine innovation, parfois visible, parfois invisible pour l’utilisateur final. 
Mais ce qui est vraiment important, c'est de créer un univers où l'objet provoque un sourire au moins pendant une seconde. Car le propre des objets, c'est de rassurer et de procurer des émotions aux gens ».

Federico Péri, futur designer italien sur la scène internationale ? 

Et s'il est un jeune talent qui lui apporte de l'émotion, c'est bien Federico Péri.
Federico Peri est né en 1983.
Luca Nichetto a choisi de le soutenir en le sélectionnant pour participer aux Rising Talents de la prochaine édition de Maison & Objet. 

Pourquoi ? 
« - Parce qu'il fait partie de la jeune génération du design italien qui cherche sa propre identité. Il explore les matériaux traditionnels mais il est également très expressif, il prend des risques ! Son travail a, selon moi, toutes les caractéristiques pour lui assurer de réussir une carrière de designer, non seulement en Italie, mais sur la scène internationale. »

On ne s'inquiète donc pas trop pour le design italien, qui a encore de beaux jours devant lui !

Julie Mallet-Cocoual pour Meublesetobjets
18 décembre 2017